L’accès universel à l’énergie propre s’améliore dans le monde, mais tout reste à faire dans la cuisson et les transports

L’accès à l’électricité s’est ainsi accéléré au cours des dernières années, ce qui a permis de faire passer le taux d’électrification mondial de 83% en 2010 à 89% en 2017. Cette accélération s’est particulièrement faite remarquer à partir de 2015 où le taux d’électrification mondial gagnait 1% chaque année. Si ce taux se maintient au cours des prochaines années, il est possible d’atteindre l’accès universel à l’énergie. Cependant, la tâche promet d’être ardue puisque les dernières personnes touchées seront celles qui habitent dans les régions les plus éloignées.
Reste essentiellement l’Afrique subsaharienne…

L’électrification des villes situées à l’intérieur des pays s’est faite plus lentement à travers des réseaux électriques fragiles. Le taux d’électrification rurale (79%) est également inférieur à celui des villes (97%).

Pour l’atteinte des localités rurales souvent éloignées, les solutions hors réseaux incluant les installations solaires domestiques et les mini-réseaux jouent un rôle prépondérant. Des progrès ont particulièrement été enregistrés dans les régions de l’Asie centrale et du Sud où 91% de la population a désormais accès à l’électricité. Les régions de l’Amérique Latine et des Caraïbes, de l’Asie de l’Est et du Sud-est ont également connu une croissance de leur accès à l’électricité, avec un taux d’électrification de 98% en 2017.

×

Informations

TEXT HERE